Vous êtes ici : Accueil > Finance

L’édito de l’Eco

En tant que porteur de projet, vous devez absolument apporter un minimum de fonds pour lancer votre activité. Théoriquement, cet apport en capital ou en compte courant d’associé doit représenter entre 20 % et 30 % de vos besoins financiers. En effet, il permet de subvenir aux premières dépenses de la structure, telles que les frais administratifs, les honoraires de notaire, etc. Par ailleurs, ce fonds de départ indique votre motivation, votre engagement et votre volonté. Il indique également les efforts que vous êtes prêt à déployer pour le lancement de votre activité. Ces motivations vont inciter les potentiels investisseurs et les établissements de crédit de vous donner un coup de pouce pour le développement de votre projet.

Des avantages fiscaux pour la levée de fonds interne

Connue sous le nom de « love money », la collecte de fonds auprès de son entourage est une autre alternative de financement. Vos proches vont ainsi investir dans votre projet. Si vous cherchez d’autres alternatives, le site L'édito de l'Eco renferme d’autres informations sur ce sujet. Sachez qu'en cas de prise de participation en capital, il est possible de bénéficier d'une réduction d’impôt sur le revenu (IR) de 18 % du montant des versements réalisés par le contribuable dans la limite d’un plafond de 50 000 euros pour une personne seule et 100 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune.

Visiter le site L’édito de l’Eco

Haut de page