Vous êtes ici : Accueil > Finance

Office du Crédit

Étant donné que le crédit auto est d’une importance capitale pour chaque ménage, il n’est cependant pas accordé à tout le monde. De son côté, la banque a ses propres raisons de refuser une requête qui lui a été soumise. Chaque refus doit toujours être motivé et il appartient à la personne faisant l’objet du refus de s’interroger sur les principales causes de celui-ci.

Les dispositions à prendre face à cela

Tout d’abord, les banques sont tenues de notifier l’emprunteur si la demande de prêt qui a été formulée par celui-ci est rejetée. Il s’agit d’une obligation légale à laquelle aucune banque ne peut se soustraire. Ensuite, la démarche à suivre varie selon les motifs du refus. C’est ce qu’indique le site Office du Crédit. À titre de recommandation d’ordre général, tout créancier est invité à consulter un conseiller financier si les circonstances l’exigent. Parlons maintenant des principaux cas de refus d’un crédit auto.

L’instabilité professionnelle, la perte d’emploi, un faible taux de remboursement, tels sont les hypothèses possibles. Pour des raisons multiples, certaines personnes sont classées parmi ceux qui ne peuvent bénéficier d’aucun crédit. Pour vérifier si votre nom est sur la liste, il suffit de consulter le Fichier Central des Chèques (FCC). Il existe à côté de cela, le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP).

Visiter le site Office du Crédit

Haut de page